Ordre national du Mérite : comment fonctionne-t-il ?

L’ordre national du Mérite récompense les services significatifs rendus à la France. Il fait partie des décorations les plus prestigieuses qu’un citoyen français puisse recevoir. Dans cet article, découvrez le fonctionnement précis de l’ordre du Mérite.

Comment l’ordre du Mérite a-t-il été créé ?

L’ordre du Mérite a été créé au début des années 1960 à l’initiative du général de Gaulle. Le but : revaloriser l’ordre de la Légion d’Honneur, et remplacer la vingtaine d’ordres ministériels. En effet, à cette époque, il existait un très grand nombre d’ordres et la plupart étaient gérés par des administrations différentes.

 

Que récompense exactement l’ordre du Mérite ?

L’ordre national du Mérite vise à récompenser les actes méritants accomplis pour la France. Plus précisément, il honore les services rendus au pays, qu’ils soient de nature civile ou militaire.

Quatrième dans l’ordre de préséance et deuxième parmi les décorations accessibles aux civils, le Mérite est parfois considéré comme l’antichambre de la Légion d’Honneur. Mais il s’agit d’un ordre à part entière, qui récompense les mérites exceptionnels et constitue un grand honneur pour les décorés.

 

Comment entre-t-on dans l’ordre national du Mérite ?

Pour devenir chevalier dans l’ordre du Mérite, il est nécessaire de remplir certaines conditions :

  • Être de nationalité française
  • Disposer d’au moins 10 ans d’expérience dans son activité
  • Avoir accompli des mérites distingués durant l’exercice de ses fonctions

Pour les actes exceptionnels, l’expérience n’est pas toujours obligatoire. Néanmoins, il faut savoir que l’âge moyen pour entrer dans l’ordre du Mérite est de 54 ans. À titre de comparaison, il est de 58 ans pour la Légion d’Honneur.

L’ordre du Mérite ne se demande pas. Pour l’intégrer, il faut avoir été proposé par un ministre, suite à l’étude d’un dossier constitué par un groupe de 50 citoyens, une administration ou une personnalité politique.

 

Comment fonctionnent les grades dans l’ordre du Mérite ?

À l’instar de la Légion d’Honneur, l’ordre du Mérite comporte 3 grades (chevalier, officier et commandeur) ainsi que 2 dignités (grand officier et grand-croix). Habituellement, on entre dans l’ordre avec le grade de chevalier. Il faut ensuite une durée d’au-moins 5 ans dans le grade de chevalier pour être promu officier, et 3 ans dans le grade d’officier pour être promu commandeur.

Néanmoins, il existe des exceptions, en particulier pour les nominations à titre posthume. De même, les dignités de grand officier et de grand-croix ne s’atteignent que dans des circonstances exceptionnelles. Cela dit, une période de 3 ans doit également s’observer entre le grade de commandeur et la dignité de grand officier.

 

Quels sont les avantages offerts par l’ordre du Mérite ?

La nomination dans l’ordre national du Mérite est un grand honneur auquel peu de Français accèdent. Aussi, son rôle est avant tout symbolique. Il ne s’accompagne pas d’une récompense financière ou matérielle.

Comme la Légion d’Honneur, l’ordre du Mérite permet aux filles et aux petites filles des décorés d’étudier dans des établissements spécifiques : les maisons d’éducation de la Légion d’Honneur.

Il s’agit d’un avantage conséquent, car ces écoles sont réputées comme des établissements d’exception.